Il manque 484 euros par mois aux Français pour être à l'aise

Les Français seraient plus à l'aise avec 484 € de plus chaque mois

Les Français estiment qu'il leur manque 484 euros par mois pour vivre confortablement

L'année 2017 marque donc une première hausse (de 20 euros) depuis trois ans. Et particulièrement les jeunes, ils sont 33% des 18-24 ans à penser que leur pouvoir d'achat augmentera bientôt. Par ailleurs, la moitié des Français déclare que son pouvoir d'achat a augmenté ou est resté stable sur un an (+ 5 points par rapport à 2016).

Pour optimiser leur pouvoir d'achat, les Français opèrent des bouleversements dans leur mode de vie. Au contraire, 76% des 65 et plus pensent qu'il va diminuer. 21 % des jeunes actifs, 23 % des habitants d'Île-de-France et 47 % des actifs des catégories socio-professionnelles supérieures jugent disposer d'un pouvoir d'achat important.

64 % des Français projettent en effet de se lancer dans un projet nécessitant des dépenses importantes dans les prochains mois, contre 58 % l'année dernière, selon le baromètre. "Cependant, il est soumis à des intérêts (agios), dont on occulte souvent l'existence", explique Céline François, directrice du marketing de Cofidis. "Cette hausse en 2017 interpelle par rapport à une relative stabilité observée de 2014 à 2016 (465 euros en moyenne)". Plus d'un Français sur deux (55%) n'a pas le sentiment que ce nouveau quinquennat pourrait être favorable à ses projets.

Selon l'étude, 45% des Français déclarent "vivre mal", dont près d'un tiers estime "vivre de plus en plus mal". Hélas, pour beaucoup, ce n'est pas tous les mois le cas. Ainsi, "près d'un Français sur trois (31%) boucle tout juste son budget et un sur quatre (26%) est en difficulté financière", donc contraint de tirer sur ses réserves ou de s'endetter.

Afin de s'en sortir, 19% d'entre eux puisent dans leur épargne.

Pour vivre "sereinement", il faudrait une rallonge mensuelle de 484 euros, ce chiffre étant en hausse de +20 comparé à 2016. 7% s'endettent de plus en plus. "Il est intéressant de noter que les Français continuent de considérer le découvert comme un moyen simple de boucler leur fin de mois". Et 44% se trouvent "dans le rouge" au moins une fois par an.

D'après les calculs de l'institut de sondage, le montant moyen du découvert se creuse et s'élève à 394 € en 2017, contre 361 € l'an dernier.

Dernières nouvelles