Espagne/Maroc : démantèlement d'une "cellule djihadiste" soupçonnée de préparer des attaques

Six individus ont été arrêtés à Melilla et au Maroc

Policia Nacional Ministerio Interior Six individus ont été arrêtés à Melilla et au Maroc

D'après la police, la cellule terroriste était dirigée par le citoyen espagnol résidant au Maroc, où il s'occupait du recrutement de nouveaux membres. "L'enquête de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) du Maroc a mis en évidence que ce groupe avait planifié des attaques terroristes de grande envergure, en tenant des réunions nocturnes restreintes, au cours desquelles ils organisaient des sessions d'entraînement physique et simulaient des assassinats par décapitation", selon le ministère espagnol de l'Intérieur.

Le ministre espagnol de l'Intérieur, Juan Ignacio Zoido, a mis en exergue mercredi " l'excellente coopération " entre l'Espagne et le Maroc en matière de lutte contre la menace terroriste dans les deux pays, indique un communiqué de son département.

Zoido a fait savoir, en outre, que la cellule terroriste démantelée avait de " grandes capacités pour commettre des attentats ". Le ressortissant espagnol est d'origine marocaine.

Six personnes appartenant à une cellule islamiste et préparant "des attentats d'envergure" ont été arrêtées par la police nationale espagnole et la direction générale de la sécurité intérieure du Maroc, a indiqué le ministère espagnol de l'Intérieur.

Les investigations ont révélé que les membres de cette cellule procédaient à "des entraînements sur la manière d'exécuter des opérations d'égorgement au moyen d'armes blanches ".

Dernières nouvelles