Un seul bagage en cabine autorisé à partir du 1er novembre — Ryanair

Un seul bagage en cabine autorisé à partir du 1er novembre — Ryanair

Un seul bagage en cabine autorisé à partir du 1er novembre — Ryanair

Ryanair justifie cette décision par l'accumulation de retards au décollage à cause des passagers qui se présentent avec deux valises à l'embarquement.

Pour pouvoir embarquer avec un sac ou une petite valise conçus pour les cabines (soit environ 55cmx40comx20 de dimensions) et un autre petit sac (comme un sac à main, un attaché-case ou le sac dans lequel vous transportez votre ordinateur portable, par exemple), il faudra être un client dit "prioritaire". La compagnie RyanAir, qui effectue de nombreux vols au départ et à destination de l' aéroport de Beauvais, va faire payer ses usagers désirant placer des valises en cabine à compter du 1 novembre.

Ryanair veut en finir avec les embarquements interminables imputables aux voyageurs qui emportent trop de bagages en cabine pour économiser de l'argent. Les sacs de 10 kilos auparavant autorisés en cabine seront obligatoirement, mais gratuitement, placés en soute.

Spécialiste du transport aérien à tout petit prix - et des options payantes à tout va pour compenser -, Ryanair prépare de nouvelles restrictions pour les passagers de ses avions.

Toutefois, pour celles et ceux qui tiennent absolument à les garder près d'eux pendant le vol, ils pourront le faire en réservant un billet d'embarquement prioritaire (une option qui concerne également les clients Plus, Flexi Plus et Family Plus).

Ce changement de politique coûtera à la compagnie " plus de 50 millions d'euros par an en manque à gagner, dû à la réduction des frais de bagages enregistrés ", affirme dans un communiqué Kenny Jacobs, le directeur marketing. A la même date, la compagnie augmentera le poids maximum autorisé pour ces bagages en soute: 20 kg au lieu de 15 kg à l'heure actuelle. Par ailleurs, les clients qui tiennent à voyager avec plusieurs bagages en cabine, pourront toujours le faire à condition d'opter pour l'embarquement prioritaire, facturé 5 euros supplémentaires.

Dernières nouvelles