Médiator: Servier et l'Agence du médicament renvoyés en justice

Mediator: le tribunal correctionnel attend Servier et l’ANSMPlus

Mediator: le tribunal correctionnel attend Servier et l’ANSMPlus

Les juges d'instruction ont décidé de renvoyer devant le tribunal correctionnel de Paris les laboratoires Servier et l'Agence du médicament dans le volet principal du scandale du Mediator, ont indiqué ce mardi des sources judiciaire à France Inter.

Après de multiples enquêtes, les réquisitions du parquet ont ordonné le 30 août le renvoi en correctionnelle du groupe pharmaceutique Servier.

Les laboratoires Servier et l'ANSM sont renvoyés respectivement pour "homicides involontaires par violation délibérée" et "homicides involontaires par négligence". La perspective d'un grand procès du Mediator se rapproche. Elle est en effet soupçonnée d'avoir retardé le retrait du Mediator et de ne pas avoir assez informé les patients et les médecins sur les risques sur la santé. Outre les 25 prévenus, le procès se tiendra avec 4133 plaignants, dont 3970 personnes physiques.

D'abord destiné aux diabétiques puis prescrit comme coupe-faim, le Médiator, consommé par près de 5 millions de personnes, aurait pu provoquer la mort de 1000 à 2000 d'entre elles. Au total, quatorze prévenus et onze personnes morales sont renvoyés en correctionnelle. Il pourrait être responsable sur le long terme de 1 500 à 2 100 décès, selon la dernière expertise judiciaire.

Dernières nouvelles