Le secteur plaide pour prolonger la durée de détention — Assurance vie

Vers une augmentation de la taxation sur l'assurance-vie ?

Assurance vie : une nouvelle taxation à 30 % sur certains contrats ?

Avec la flat tax de 30 %, tous les placements seraient taxés au même niveau et surtout les valeurs mobilières (actions, obligations, fonds divers), qui aujourd'hui peuvent supporter une taxation confiscatoire jusqu'à plus de 60 %, ce qui n'encourage pas l'investissement productif.

Darmanin a en revanche indiqué être en discussions avec le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire sur la taxation des contrats de plus de 150 000 euros. Cependant, elle risque également d'alourdir la fiscalité pour les contrats d'assurance vie, ce qui inquiète les professionnels.

Actuellement, une taxe de 23% est prélevée lors du déblocage du contrat, traditionnellement au bout de 8 ans.

Le gouvernement envisage de mettre en œuvre la " flat tax " en 2018.

Dans un communiqué, l'Afer, l'une des principales associations d'épargnants, demande "des clarifications" au gouvernement. Il faut reformer ce qui ne marche pas. L'exécutif n'a pas encore tranché sur les modalités d'application de la " flat tax " à l'assurance-vie mais a promis qu'elle ne s'appliquerait que lorsque l'encours des contrats dépasse le seuil de 150.000 euros.

Le but de cette nouvelle fiscalité est de récupérer une partie de l'argent stockée dans les contrats d'assurance-vie des Français pour la réinjecter dans l'économie réelle comme l'aide au développement des entreprises ou les actions en bourse. "Et ça représente l'immense majorité des encours d'assurances vie en France", a-t-il ajouté. Interrogé sur le prélèvement forfaitaire unique de 30% sur les revenus du capital et la grogne provoquée par cette mesure chez les assureurs, le ministre a déclaré qu'il y avait " beaucoup de mauvaise foi ".

Dernières nouvelles