Laurent Wauquiez brigue officiellement la présidence du parti Les Républicains

Maël de Calan

Maël de Calan

"Car je veux faire renaître l'espoir à droite": dans un entretien accordé au journal Le Figaro ce jeudi, l'actuel président de la région Rhône-Alpes-Auvergne Laurent Wauquiez annonce sa candidature à l'élection du président du parti Les Républicains, qui aura lieu à l'occasion d'un congrès virtuel organisé les 10 et 17 décembre prochains.

C'était un secret de polichinelle, c'est désormais officiel: Laurent Wauquiez est bien candidat à la présidence de son parti, Les Républicains. Certains pensent que pour que la droite parle aux Français, il faut qu'elle propose un filet d'eau tiède en espérant rassembler sur des ambiguïtés.

Auparavant, il avait longuement défendu les "valeurs" de la droite face au président Emmanuel Macron dont le "seul projet est lui-même", appelant aussi les siens à ne "pas laisser la voix de l'opposition" au leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, et qualifiant d'"impasse" Marine Le Pen suite à son débat raté du second tour de la présidentielle. "Je crois exactement l'inverse", poursuit Laurent Wauquiez. Ce serait catastrophique pour la France.

En effet, l'ancien ministre de Nicolas Sakorzy se rendra au mont Mézenc entre la Haute-Loire et l'Ardèche afin de se livrer à sa traditionnelle ascension du massif volcanique.

Il promet de se battre pour le "rassemblement" de toutes les sensibilités au sein de LR, juppéistes, centristes, et Sens commun (issu de la Manif pour tous), "qui est une composante de notre famille politique".

Dernières nouvelles