Laurent Wauquiez est persuadé qu'il "va gagner" — Présidence des Républicains

L'élection pour la présidence de LR aura lieu les 10 et 17 décembre 2017

L'élection pour la présidence de LR aura lieu les 10 et 17 décembre 2017

Alors qu'il ne devrait se déclarer - officiellement - que durant "la première quinzaine du mois de septembre", selon son entourage, Laurent Wauquiez s'est déjà lancé dans une grande opération séduction auprès de ses pairs. "Je retrouve en lui l'envie et la détermination de Nicolas Sarkozy".

L'ancien ministre Brice Hortefeux annonce dans le Journal du dimanche son soutien à la candidature de Laurent Wauquiez à la présidence du parti Les Républicains (LR), qui fera l'objet d'un vote les 10 et 17 décembre. Les présidents de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, et de l'Ile-de-France, Valérie Pécresse, seront également présents.

"On doit reconstruire une droite qui soit à la fois forte, populaire et sociale", a-t-il ajouté, reprenant par ce triptyque les ingrédients qui ont fait le succès du sarkozysme et que Laurent Wauquiez tente d'accommoder à son tour.

"Les militants du parti sont plutôt sur une ligne bien à droite, bien sarkozyste". Il y en a peu qui concilient tout cela. "Si le courant de Valérie Pécresse ne fonctionne pas ou si Wauquiez part trop délibérément à droite, de nombreux élus partiront". Il s'agira du premier meeting de Laurent Wauquiez dans sa course à la présidence du parti.

Sont annoncés Jean-Pierre Raffarin, Dominique Bussereau, Fabienne Keller, Benoît Apparu ou Gilles Boyer, qui ont pris des directions différentes depuis le déraillement de la campagne de François Fillon mais partagent encore une même sensibilité. Et l'autre question à l'ordre du jour du bureau politique était là pour.

"L'idée est de reconstruire la droite française en prenant le temps de le faire, à cet égard l'élection du président des Républicains ne sera pas le point d'arrivée mais le point de départ de cette reconstruction", estime Guillaume Larrivé.

"La décision sera prise la semaine prochaine", précise-t-il.

En vertu des statuts de LR, le futur patron sera élu pour cinq ans, soit jusqu'en 2022.

Dernières nouvelles