BlablaCar, le service de covoiturage s'invite dans l'application Google Maps

Blablacar s'invite dans l'application mobile Google Maps

Google va intégrer BlaBlaCar dans Google Maps

C'est désormais chose possible par le biais de BlablaCar, l'un des services de covoiturage n°1 en France, qui vient d'entrer en partenariat avec le géant américain Google et qui signe ainsi son entrée sur la cartographie Google Maps.

Ce nouveau partenariat commercial -sur le même modèle que l'accord avec Uber- permettra à Google d'être rémunéré à chaque réservation effectuée sur BlaBlaCar via son application Google Maps (et uniquement l'application: cela ne fonctionne pas sur le site Internet classique).

Cette intégration reflète la montée en puissance du covoiturage parmi les modes de transport et la volonté des spécialistes de la cartographie de miser sur l'interactivité pour imposer leurs services.

Le fonctionnement est très simple et Google explique: "les utilisateurs intéressés par un trajet en covoiturage et ayant déjà l'application mobile de BlaBlaCar sur leur smartphone seront redirigés directement vers la page des résultats sur BlaBlaCar correspondant au trajet recherché". La Belgique sera l'un des premiers pays où Google déploiera BlaBlaCar dans Maps. Il prévoit un élargissement progressif à l'ensemble des 22 pays où BlaBlaCar propose ses services. "Ce sont des territoires où nous avons déjà une base importante d'utilisateurs", précise la PME française, dirigée par Frederic Mazzella, qui revendique 45 millions de membres au total. Le groupe américain percevra des commissions sur le surplus d'activité de l'entreprise de covoiturage généré par sa plateforme Google Maps. Il suffit d'ouvrir l'application Google Maps, que l'on soit sur Android ou iOS, de sélectionner un trajet en entrant une ville de départ et une ville d'arrivée, puis, juste à côté de la petite voiture, de cliquer sur le train.

Dernières nouvelles