Des centaines de milliers d'oeufs contaminés par un insecticide

ŒUFS CONTAMINÉS PAR UN INSECTICIDE > CEUX SUR LE MARCHÉ BELGE SONT SANS DANGER

Il y a des oeufs dangereux pour la santé en Allemagne et aux Pays-Bas et le problème vient probablement de Belgique

La conséquence de l'affaire des millions d'œufs néerlandais contaminés par un insecticide, dévoilée en début de semaine.

Depuis mercredi, "environ 180 élevages de volailles ont été bloqués à cause de la présence suspectée de fipronil", constatée lors de "prélèvements d'échantillons d'oeufs, d'excréments et de viande", a expliqué l'organisme néerlandais chargé de la sécurité alimentaire et sanitaire NVWA.

La veille, les supermarchés néerlandais et allemands avaient commencé à retirer en masse des millions d'oeufs de leurs rayons. Ces oeufs doivent être détruits. La substance a été introduite par des éleveurs qui avaient fait appel à l'entreprise néerlandaise Chickfriend, afin de traiter leurs volailles contre le pou rouge, un parasite très néfaste.

Le produit contient une molécule couramment utilisée dans les produits vétérinaires contre les puces, les acariens et les tiques, mais elle est interdite dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire, précise la même source. En grande quantité, elle est considérée comme "modérément toxique" pour l'homme par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

La nouvelle s'est propagée outre-Rhin. Par "pure précaution", le groupe de hard-discount Aldi a, lui, annoncé ce vendredi retirer tous les œufs de la vente en Allemagne. Les chaînes de supermarchés allemands, du discounter Lidl au géant Rewe, ont stoppé la commercialisation des œufs infectés. "Nous sommes en relation permanente" avec les pays touchés, "les élevages ont été identifiés et les œufs infectés sont retirés du marché", a-t-elle poursuivi, assurant que la "situation (était) sous contrôle". Il n'est donc pas nécessaire de procéder à un rappel des oeufs commercialisés en Belgique, comme cela a dû être effectué aux Pays-Bas, estime l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca).

Dernières nouvelles