Elle meurt un an après avoir ingéré une pile au lithium — Isère

Isère: une petite fille avale une pile au lithium, elle décède un an plus tard après des dizaines d'opérations pour la sauver

Isère: Une petite fille décède un an après avoir avalé une pile au lithium

Lors d'une seconde radio demandée après la dégradation de l'état de la fillette, l'objet avait été détectée. Elle a passé un an à l'hôpital, rapporte le quotidien Le Dauphiné Libéré ce vendredi, mais les multiples opérations n'ont pas suffi à la sortir d'affaire. C'est malheureusement ce qui est arrivé à la petite Faustine qui est décédée dans la nuit du 14 au 15 juillet dernier à Pont de Cheruy en Isère.

L'incident a dû se produire le 11 juillet 2016. Ses parents ont décidé de déposer plainte.

Emmenée aux urgences de l'hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron à cause de difficultés à respirer, la radio effectuée n'avait pas permis de déceler la présence de la pile. Une radiographie montre que la petite a avalé un corps étranger, et pas n'importe lequel: une pile au lithium.

La détection de cet objet n'arrange rien, car le matériau se révèle être très toxique. Et là, tout s'éclaire: les médecins voient sur les images une pile bouton au lithium dans le corps de l'enfant. Le médecin estime par ailleurs que de nombreux jouets électriques vendus dans le commerce présentent un danger avec une pile bouton trop facilement accessible. Elles peuvent être aisément avalées par les jeunes enfants et provoquer un étouffement mais en raison de leurs composés chimiques, elles occasionnent des lésions très dangereuses. Elle a subi une trentaine d'interventions chirurgicales lourdes pour tenter de soigner les séquelles irréversibles causées par le lithium.

Un manque d'attention des urgences, dès le départ?

"Elle s'est mise à cracher du sang".

En juillet 2017, après un an d'allers-retours entre l'hôpital et la maison, Faustine rentre enfin chez elle mais décède deux jours plus tard.

De retour aux urgences, la pédiatre demande aux parents si Faustine n'a pas avalé quelque chose et une nouvelle radio lui est prescrite.

Dernières nouvelles