Le Portugal bat la Russie grâce à Ronaldo — Coupe des Confédérations

Le Portugal vole vers la Russie

Le Portugal lors de son dernier entraînement

Mais c'est son coup franc dans le mur qui démarrait le match pour de bon au bout de vingt minutes très émollientes, car dans la foulée, il tirait sur la barre. Tous les joueurs sont concentrés sur ce match, a expliqué mardi le sélectionneur du Portugal, Fernando Santos. Et comme le veut désormais le règlement, la vidéo a fait son irruption dans jeu.

Logique, ce succès a entrouvert la porte des demi-finales aux coéquipiers de Cristiano Ronaldo, unique buteur d'une rencontre plutôt hâchée et sans rythme.

"C'est normal: c'est le meilleur joueur du monde. On doit penser au prochain match car on doit le gagner". BUTS. Russie: Boxall (31' c.s.c.), Smolov (69'). Et encore altruiste lorsqu'il préférait lancer Gelson Martins au lieu de frapper (63e). Et c'est toujours CR7 qui lançait l'action aboutissant au but de Cédric, qui profitait d'un mauvais renvoi mexicain (86e). Par une belle tête (48e) puis une frappe enroulée à ras de terre (53e), Dmitry Poloz mettait deux fois le gardien néo-zélandais Stefan Marinovic, qui évolue en troisième division allemande, à contribution.

Les Sud-Américains ont poussé en fin de match et été récompensés par une égalisation in extremis, d'une tête de Moreno sur corner (90e+1). Pas de panique toutefois, il reste une chance à la Russie de poursuivre son aventure en Coupe des Confédérations, mais, pour cela, il va falloir faire chuter le brillant Portugal. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Dernières nouvelles