Arnaud Demare, l'implacable champion de France

Bryan Coquard espère enfiler le maillot tricolore dimanche

Bryan Coquard espère enfiler le maillot tricolore dimanche. | Eddy LEMAISTRE

Sur les terres de son équipe, Jérémy Leveau (Roubaix Lille Métropole) complète le podium à l'issue de cette course de 240 kilomètres dont le profil laissait grandement présager une arrivée au sprint. Cinq ans plus tard, Arnaud Démare a démarré de loin, à nouveau, loin de son père, placé après la ligne d'arrivée, serré contre une barrière en famille, sauf qu'à vingt-cinq ans son "Nono " n'est plus le même coureur. Il a signé dans la foulée un contrat professionnel en faveur de la formation du Nord. Mais l'ex-champion du monde espoirs (2011) attend encore sa première victoire d'étape dans le Tour de France qu'il va disputer pour la troisième fois à partir de samedi prochain.

La FDJ a contrôlé la course dans le Pas-de-Calais.

"Trop tôt, trop. " avait lâché Josué Démare, en 2012, à Saint-Amand-les-Eaux, lorsque son fils lança "trop tôt " son sprint face à Nacer Bouhanni qui le devança.

Démare a succédé au palmarès à Arthur Vichot, vainqueur l'an passé à Vesoul.

Dernières nouvelles