France/pollution: restrictions de circulation jeudi en région parisienne

Circulation alternée différenciée: Paris concerné cette semaine

Pollution à l'ozone : réduction de la vitesse de 20 km/h en Île-de-France

La maire de Paris Anne Hidalgo avait déploré la lenteur de la mise en place de ces mesures, alors que la capitale est touchée depuis lundi par cet épisode persistant de pollution. La préfecture de Police a décidé de mettre en place jeudi la circulation différenciée.

Avec les températures caniculaires, Paris est confronté à un épisode de pollution. Logique: la circulation différenciée permet de cibler uniquement les modèles les plus polluants, tandis que son ancêtre se bornait à viser alternativement les plaques d'immatriculation paires ou impaires. Par ailleurs, la mairie de Paris reconduit la gratuité des services Velib' ainsi qu'Autolib' (sous conditions pour ce dernier).

La mesure s'appliquera à l'intérieur du périmètre délimité par l'A86 (hors autoroute).

"Je demande une nouvelle fois à la préfecture de police des mesures de restriction de circulation à la hauteur de l'urgence sanitaire", a-t-elle déclaré sur Twitter mercredi, avant les annonces de la préfecture. Et comme cette période électorale est terminée (tiens c'est bizarre, la pollution n'a pas connu de pic ces dernières semaines.) nos élus, à court d'idée pour juguler le trafic en Ile-de-France, tapent sur les cibles les plus faciles, non pas dans le but de réduire de manière effective la pollution, mais de faire croire qu'ils font quelque chose. En clair, les voitures essence d'avant le 1er janvier 1997, les diesel d'avant le 1er janvier 2006, et les deux-roues d'avant le 1er juillet 2004 sont assignés à résidence demain. A ce titre, les transports en commun seront accessibles avec un "forfait journalier anti-pollution" proposé à 3,80 euros. Les véhicules de plus de 3;5 tonnes devront contourner la zone par la Francilienne. Lire la newsNote La direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie.Note L'Agence régionale de santé.Note Le Syndicat des transports d'Île-de-France.

Dernières nouvelles