Alsace : une blogueuse fitness tuée par l'explosion d'un siphon à chantilly

Rebecca n'avait que 33 ans

Instagram Rebecca Rebecca n'avait que 33 ans

Rebecca Burger était très suivie sur les réseaux sociaux, et notamment sur Instagram.

L'icône du bodybuilding est décédée quand l'embout d'un siphon à chantilly l'a percutée en pleine poitrine, selon un membre de sa famille. La veille à son domicile de Galfingue, la jeune femme a été victime d'un accident domestique: l'explosion d'un siphon de crème chantilly qu'elle manipulait. "Cette éjection peut provoquer des blessures sérieuses: plaies au cou ou aux mains, fractures au visage ou au thorax, voire perte d'un œil", assurait en 2014 l'association qui, "face à la répétition d'accidents (.) demande aux autorités d'organiser une véritable campagne d'information nationale".

"Malgré l'intervention des secours, la jeune femme n'a pas pu être sauvée", précise le magazine. Mais c'est simplement son compagnon Stéphane qui s'est emparé de la page de sa défunte chérie pour informer ses fans, dans un message court et teinté d'émotion: "Merci pour tous vos messages de soutien". Le décès de Rebecca Burger relance donc le débat. Précision: "le siphon qui a engendré sa mort a quant à lui été mis sous scellé ". Leur tête en plastique serait trop fragile pour résister à une mise sous pression et aurait déjà provoqué plusieurs accidents. Plusieurs dizaines de milliers d'appareils défectueux sont encore en circulation.

Le site nous apprend que le marque Boulanger avait décidé en 2016 de ne plus commercialiser ce type d'appareil, 60 Millions de consommateurs demandant une interdiction pure et simple des siphons culinaires grand public. "Le siphon m'a percutée au niveau du cœur".

Dernières nouvelles