Signature de plusieurs accords entre la Tunisie et l'Algérie

La Tunisie abrite jeudi la 21e session de la Grande commission mixte tuniso-algérienne

Sellal à Tunis: La solution à la crise libyenne est "proche"

L'accord prévoit aussi des échanges d'informations et de renseignements et la formation entre les deux pays.

Le chef du fouvernement Youssef Chahed et Abdelmalek Sellal ont signé le PV de la 21ème commission mixte tuniso-algérienne.

Un accord qui a été signé par le ministre de l'Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui, et son homologue tunisien Hédi Majdoub, alors que le second document paraphé est un mémorandum d'entente dans les domaines du contrôle de la qualité des marchandises et de la protection du consommateur.

"L'Algérie et la Tunisie se tiennent main dans la main pour impulser la coopération bilatérale", a-t-il rassuré.

Il a précisé que la Tunisie réitère "ses vifs remerciements à l'Algérie, président, Gouvernement et peuple, pour son soutien à la Tunisie en cet important contexte historique qui reflète les relations fortes et solides entre les deux pays".

Sur le plan de la création des emplois, Tunis et Alger ont signé un programme de coopération dans le domaine de l'emploi pour les années 2017/2018.

Auparavant, M. Chahed a souligné que la Tunisie souhaitait la finalisation dans les plus brefs délais des entretiens entre les deux parties sur la relance de l'accord commercial préférentiel et sa révision en vue d'améliorer les avantages tarifaires douaniers mutuels et d'étendre la liste des produits.

La question des "régions frontalières et de l'amélioration des conditions de vie" dans ces zones a aussi été abordée, tout comme celle de la Libye voisine livrée au chaos, a ajouté le chef du gouvernement tunisien.

"Nous sommes tout à fait convaincus que nous nous rapprochons d'un règlement dans ce pays [la Libye]", a affirmé M. Sellal au terme de l'audience que lui a accordé le président tunisien Béji Caid Essebsi.

Dernières nouvelles