Crise humanitaire : L'ONU alerte sur la famine

L'Afrique de l'Est menacée par la plus grande famine depuis 20 ans

REUTERS

Les Nations unies lançent un cri d'alarme: le monde est sur le point de connaître sa pire crise humanitaire depuis 1945, alors que 20 millions de personnes sont confrontées à la famine.

Le Yémen, la Somalie, le Soudan du Sud et le Nigeria, tous en proie à des conflits armés, sont concernés par la déclaration faite devant le Conseil de sécurité par le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence de l'ONU, Stephen O'Brien de retour d'une tournée régionale. Cette réponse immédiate à la crise bénéficiera à plus de 20 millions de personnes menacées. Il serait notamment nécessaire de recueillir 4,4 milliards de dollars d'ici juillet.

La Banque mondiale coordonnera étroitement ses efforts avec l'ONU et exhorte la communauté internationale à s'attaquer aux "causes profondes, aux facteurs de fragilité actuels et à aider les pays à renforcer la résilience institutionnelle et sociétale". Beaucoup d'autres vont souffrir et mourir de maladie.

"Sans cet argent, les enfants prendront du retard dans leur croissance et leur développement, ils ne pourront pas aller à l'école, leur avenir pourrait être perdu", a précisé M. O'Brien.

Dernières nouvelles