Impôt sur le revenu : la baisse de 20% est effective

L'impôt sur le revenu devrait connaître une baisse de 20% pour les ménages mensualisés dès ce lundi 16 janvier 2017

L'impôt sur le revenu devrait connaître une baisse de 20% pour les ménages mensualisés dès ce lundi 16 janvier 2017

Dans sa seconde moitié de mandat, le chef de l'Etat avait essayé d'atténuer le ras-le-bol des Français après les avoir augmentés au lendemain de son élection, en 2012.

Conformément à la promesse faite par le gouvernement, les ménages qui paient par mensualité leurimpôt sur le revenu se verront accorder une baisse.

Au total, cinq millions de foyers appartenant à la classe moyenne bénéficieront de cette réduction d'impôts.

Bonne nouvelle pour quelques centaines de milliers de foyers mensualisés, leur niveau d'impôt sur le revenu va être diminué de 20 % à partir de ce lundi, jour du premier prélèvement de l'année.

Le gouvernement rappelle qu'il s'agit de la quatrième baisse consécutive de l'impôt sur le revenu et qu'elle doit contribuer à rendre aux ménages l'effort fourni dans le cadre du redressement des comptes publics.

Cette baisse des impôts sur le revenu représente un total d'un milliard d'euros. Mais le gouvernement a décidé de l'avancer pour les ménages mensualisés ou qui règlent leurs impôts par tiers, via un amendement à la loi de finances 2017 adopté mi-décembre.

Pour bénéficier de la réduction d'impôt à taux plein, soit 20% du montant de votre impôt, il faut que votre revenu fiscal de référence (RFR) soit inférieur à 18.500 euros si vous êtes célibataire (fiscalement parlant), ce qui équivaut à 1.700 euros net. A combien s'élève cette réduction de la facture fiscale pour les ménages concernés?

Ces limites sont majorées pour les familles, par exemple jusqu'à 4800 euros pour un couple avec trois enfants. Comme il paie en tiers, dès février 2017, il aura à payer seulement 765 euros, soit 191 euros de baisse d'impôt. Ceux disposant d'un revenu fiscal compris entre 18 500 et 20 500 euros bénéficieront, quant à eux, d'une baisse inférieure à 20 %.

A noter que cette éligibilité à cette avance sera calculée en fonction du dernier RFR connu, soit celui de 2015.

Dernières nouvelles