Froome assomme la concurrence — Tour de France

Le Britannique Christopher Froome maillot jaune du Tour de France lors de la 18e étape un contre-la-montre entre Sallanches et Megève

L'étape du jour : Bardet au pied du Mont Blanc

Vainqueur pour la deuxième fois depuis le départ du Tour, Froome a repoussé à 21 secondes le Néerlandais Tom Dumoulin, qui avait dominé le premier "chrono" six jours plus tôt dans l'Ardèche. Le Britannique n'a jamais été inquiété en montagne et cet exercice alliant la puissance des rouleurs et la souplesse des grimpeurs risque d'être parfait pour le leader du classement général. Malgré le profil de ce "chrono" comportant un dénivelé supérieur à 600 mètres et les pourcentages de la côte de Domancy (9,4 % sur 2,5 km). Le Français, qui a rapidement déboursé 30 secondes sur la côte de Domancy, a finalement très bien terminé en prenant la 5e place du jour.

"Il reste deux belles étapes pour passer à l'attaque", a souri Bardet, auteur d'un parcours impeccable jusqu'à présent. C'est sans réelle surprise que Tom Dumoulin (Giant-Alpecin) a pris les commandes de l'épreuve, au prix d'un effort bien dosé, à l'exception d'un final plutôt décevant. "Nairo Quintana (Movistar) a perdu à nouveau du temps, 10e à 1'10", ce qui permet à Bardet de revenir à 20 secondes du Colombien au général.

"Entre la deuxième place de Bauke Mollema (Trek, +3'52) et la sixième de Richie Porte (BMC, +5'00"), il n'y a que 1'08" d'écart.

Froome, qui s'était imposé en solitaire dans la 8e étape à Bagnères-de-Luchon, a gagné sa deuxième étape dans le Tour 2016. Je crois que Froome au sommet de sa forme va battre ce temps, avait-il indiqué dans des propos recueillis par le Guardian. A commencer vendredi sur les pentes du Bettex, au-dessus de Saint-Gervais Mont Blanc.

Dernières nouvelles